A propos de "la plume et le poignard"